Un objectif, c’est un rêve avec une date limite!

 In Conseils pratiques pour utiliser tes huiles essentielles

Je m’appelle Annie Lachance et je suis une survivante. J’ai passé par une gamme d’émotions et d’épreuves dans ma vie. Je suis debout, je suis heureuse et je suis là pour t’aider à réaliser tes rêves. On continue ?

J’ai travaillé dans le domaine parajuridique durant 5 ans à titre de greffière de cour. Ensuite, j’ai œuvré en grosse majorité avec des organismes communautaires en contexte de pauvreté et d’exclusion sociale. Ma principale clientèle ? Les personnes judiciarisées éprouvant des troubles de santé mentale. Les humains ? J’aime ça !

En 2011, j’ai réalisé un de mes plus grands rêves, suivre un cours de massothérapie. J’ai les papillons au ventre tellement je suis heureuse ! Après 15 ans, l’attente en valait la peine. Vivant avec des problèmes de harcèlement psychologique au boulot, ce cours me donne une bonne raison de continuer. Petit à petit, je me bâtis une clientèle d’amis et de connaissances. Au même moment, j’obtiens un poste au CLSC comme intervenante à l’accueil. Le lien s’est enfin brisé avec mon ancien emploi donc le harcèlement a cessé. On dit souvent que tout arrive en même temps dans la vie ? J’apprends que je suis enceinte ! La joie ! Je quitte en congé de maternité et plus jamais je ne reverrai le CLSC, car je n’y ai jamais remis les pieds.

Je me suis découvert un réel talent en massothérapie. La passion fait briller les yeux, non ? Je les avais plus que brillants ! Je pouvais continuer d’aider les gens, mais à ma façon. Ce que j’ai toujours souhaité, c’est d’avoir un impact direct sur leurs vies et d’obtenir des résultats tangibles. Et j’y parviens. Je suis enfin sur mon X ! Durant ma grossesse, je masse 2 fois par semaine. Je conserve cette cadence pendant les 5 premiers mois.

En 2014, grâce à la gardienne de mon fils, je participe à une foire. Ma table de massage et moi sommes confiantes, mais apeurées à la fois. Cet événement m’a fait rencontrer un tas d’entrepreneurs. Mon réseau s’est largement agrandi. De fil en aiguille, je passe de 2 jours de massage à 3 jours et 1 an plus tard, en 2015, je suis temps plein 5 jours par semaine. Je suis heureuse, mais pas complètement. Une partie de moi souhaite encore plus. Je veux parler aux gens des bienfaits de la santé au naturel et des médecines alternatives. Je m’y intéresse depuis l’adolescence ! J’ai foncé et j’ai suivi un cours en aromathérapie. Mon désir ? Confectionner des produits exclusifs et personnalisés pour ma clientèle en bonifiant mon offre de services ce qui me permet de toucher plus de monde.

C’est en septembre 2015 que la compagnie doTERRA est arrivée dans ma vie. Une collègue naturopathe m’a parlé de cette entreprise d’une manière que j’ai rarement eu l’occasion de voir. J’adore les défis et celui-là m’interpelle vraiment beaucoup. Je le ressens au plus profond de moi. Non seulement je suis tombée amoureuse des huiles essentielles, mais j’ai immédiatement vu la différence avec les huiles que j’utilise à ce moment-là. Je commence alors à les expérimenter pour moi-même et ma petite famille et c’est magique ! Réduction des menaces hivernales, amélioration de mes symptômes du côlon irritable et l’augmentation de mon énergie. Que dire de plus ? J’ai enfin trouvé la mission qui me manquait tant, redonner aux autres et créer un esprit de communauté et d’entraide.

Le pourquoi je me sens si bien avec doTERRA c’est que leurs valeurs me ressemblent. Entraide, aide humanitaire, appui aux femmes et enfants en contexte de pauvreté. Je retrouve un peu de mon ancienne vie là-dedans. C’est une compagnie centrée sur les gens. Elle prend soin de ses partenaires. Mon côté humain s’y retrouve aisément. Travailler avec doTERRA me permet de bien cerner les besoins de ma clientèle. J’écoute leurs rêves, leurs aspirations, leurs déboires et leurs défis. En somme, je fais partie de leur histoire. Et j’en suis fière. Aider les autres est naturel chez moi et je crois sincèrement que cela fait partie de ma mission sur terre. J’ai un plaisir fou à leur faire découvrir leur potentiel, leurs aptitudes et leurs habiletés. Je les accompagne là où ils veulent aller et je les aide à repousser leurs propres limites. C’est tellement gratifiant !

Je suis une survivante, mais je ne me vois plus ainsi. J’ai un bagage d’abus, mais le passé ne me définit pas. Je travaille avec les huiles essentielles, la méditation et l’alimentation pour garder l’accent sur le positif. Je ne veux plus retomber dans les profondeurs de mon ancienne vie. La dépression, les crises de panique, l’anxiété non gérée sont maintenant maîtrisées. Mon parcours personnel m’a permis de développer une grande résilience et aussi la forte croyance que si nous faisons tout le nécessaire pour s’en sortir on s’en sort, point. La persévérance, vivre ses peurs, pleurer, se décourager parfois sont un chemin à prendre pour arriver à de nouvelles saines habitudes.

Je remercie la vie d’avoir mis des difficultés sur ma route. Elles m’ont permis d’être la femme que je suis aujourd’hui. Voir le positif dans ce genre de moments, c’est essentiel. C’est ce qui me fait avancer.

Ce que je souhaite ?

Je veux contribuer au fait que les familles du Québec et du monde auront accès à des soins de santé simples et efficaces pour leur quotidien. Je veux également avoir aidé le plus de femmes possibles à découvrir leur véritable pouvoir et d’avoir la possibilité de réaliser leurs rêves.

Dans la vie, il n’y a pas d’échecs que des occasions de grandir et de s’améliorer. Ne prenez pas votre vie trop au sérieux. Fixez-vous un objectif et retenez ceci : « un objectif, c’est un rêve avec une date limite. »

 

Souscrire à l'infolettre !

Newsletter

Je désire rester informé des nouveautés en m’abonnant à l’infolettre des Huiles de Lachance.

ps : Je n'envoie pas de spam Powered by ConvertKit
Recent Posts

Leave a Comment

anxiété, entrée, scolaire, huiles essentielles, poux